fbpx

Le hoodie : pourquoi avoir choisi cette pièce ?

Le vêtementLeave a Comment on Le hoodie : pourquoi avoir choisi cette pièce ?

Ah le hoodie, cette fameuse pièce que je réinterprète à travers Chez Molton.
Si on m’avait dit un jour que j’allais me lancer dans le monde du vêtement avec cette pièce, j’aurais surement dit : « Rendors-toi, tu racontes n’importe quoi ! ».

Et pourtant si, me voilà et le voilà (presque), le hoodie Chez Molton !

C’est un vêtement que tout le monde a porté que ça soit en cours, après le sport ou au déménagement de son meilleur pote.

Aujourd’hui je vais vous parler du sweat à capuche, et pourquoi j’ai choisi ce vêtement au lieu d’un autre !

Une pièce que je portais bien avant de m’intéresser à la mode

Peu de personnes le savent (en même temps ce n’est pas très intéressant alors je vais en parler quand même) mais au collège, il y avait cette mouvance skate dans laquelle je suis tombé…

Un peu comme ça
Bon je savais juste taper un ollie sur place et j’en étais fier

La planche, le baggy, les Etnies aux pieds et le hoodie, et c’était parti pour des heures de fun.

Non, en vrai, j’ai essayé le skate mais ce n’était pas pour moi du coup j’ai juste gardé les fringues. Ce style « skater », je l’ai eu pendant 1 an, 1 an et demi et après il fallait arrêter de se prendre les pieds dans son pantalon qu’on portait vraiment (mais alors vraiment trop) taille basse.

Regardez le gars à droite qui doit tenir son jean alors qu’il a une ceinture… Ah la belle époque !

Le hoodie c’était la pièce que portais beaucoup au collège pour sa praticité : la capuche pour la pluie ou le zip pour pouvoir l’enlever facilement quand il faisait chaud.

C’était le vêtement idéal.

Et pourtant c’est une pièce que je n’ai plus du tout porté pendant mes années d’étudiant (ouais je sais, j’adore les ellipses) alors que franchement, maintenant (oui, encore une ellipse) je ne peux plus m’en passer.

Le hoodie apporte une touche casual à une tenue habillée (typiquement portée avec un manteau) ou vous pouvez aussi le porter avec un jean brut, délavé ou un chino, tout est possible.

Sa polyvalence est vraiment très intéressante !

Oui je sais que les températures un peu trop élevées du moment empêchent de porter le hoodie, mais c’est agréable le soir quand il fait un peu frais et que vous êtes toujours en train de profiter du barbecue.

La praticité du hoodie au quotidien

Le hoodie est vraiment pratique (comparé à Georges, notre yéti préféré).

Désolé pour mes superbes références

On a la poche kangourou (ou poche ventrale) évidemment qui permet de garder au chaud ses mains ou en sécurité ses affaires (ou les deux).

Il est vrai que j’utilise cette poche uniquement pour mes mains, parce que j’ai un peu peur de laisser mes affaires dans cette poche qui est quand même ouverte.

Comment parler de la praticité de cette pièce sans parler de la capuche ?

Bon c’est vrai, c’est une capuche tout ce qu’il y a de plus classique même si certaines marques vous proposent de ressembler à un aviateur !

Hoodie de chez C.P Company

Néanmois, quand on porte un hoodie en-dessous d’une veste en denim ou d’un bomber (qui sont souvent sans capuche) ça permet de garder notre tête au sec en cas de pluie et de maitriser sans difficulté le layering !

Impossible de se tromper je vous dis !

Et s’il vous plait, on porte une veste ET une hoodie séparément, et on oublie le combo bizarre d’une veste en denim avec capuche en molleton intégrée…

Vous connaissiez tous ces éléments mais il y en a un autre qui mérite votre attention et ce sont les bords-cotes, que l’on retrouve sur le bas du hoodie et sur le bout des manches.

En effet, ces bords-cotes, qui sont très souvent élastiques, permettent de resserrer la pièce là où elles se trouvent et ainsi nous garder un peu au chaud quand il fait frais.

Les possibilités infinies de personnalisations

Ce que j’aime également dans le hoodie, ce sont les appropriations et les réinterprétations (que j’ai déjà évoqué dans mon article sur l’histoire du hoodie).

L’exemple des universités américaines (et françaises) qui utilisent le hoodie comme support pour diffuser le nom de l’école est typique de ce que l’on peut faire « facilement » avec le hoodie.

Hoodie INSA Lyon (Représente ! Je ne sais pas pourquoi je dis ça, je n’ai jamais été à l’INSA)
Et merci Vinted pour cette photo

J’en parle comme si c’était quelque chose que je connaissais mais l’université dans laquelle j’étais ne m’a proposé qu’un magnifique t-shirt… C’est pas le même budget !

De l’autre côté, on peut parler des grandes maisons, des marques de prêt-à-porter ou plus confidentielles qui se sont amusées à travailler le hoodie.

On peut aussi reprendre l’exemple de C.P Company au-dessus qui retravaille la capuche pour lui donner un look vraiment unique, une vraie personnalité.

Mon but grâce à Chez Molton, à terme, c’est de proposer des pièces comme celle de C.P Company qui dégagent quelque chose et qui vous fassent ressentir quelque chose !

Et j’espère que vous serez au rendez-vous !

J’espère qu’avec cet article vous comprendrez pourquoi j’ai choisi le hoodie, ce qu’il représente pour moi et pourquoi je veux apporter ma réinterprétation de la pièce.

Prochainement, je vous ferai un petit tour des hoodies de mon dressing que je préfère (les hoodies, pas mon dressing même si j’aime bien mon dressing) !

N’hésitez pas à me donner en commentaires les sujets que vous aimeriez que j’aborde (jeune pirate ! Oui j’aime l’humour tiré par les cheveux).

Portez-vous bien d’ici là !

S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Back To Top