fbpx

Le modélisme, essentiel dans la création d’une marque

L'envers du décor Le vêtementLeave a Comment on Le modélisme, essentiel dans la création d’une marque

Le dessin, le choix des matières ou la confection, des étapes auxquelles on pense lorsqu’on parle de la création d’une marque, pourtant il reste un élément essentiel dont on parle moins (surtout quand on ne vient pas du monde de la mode) : le modélisme.

Dans cet article, je vais vous expliquer ce qu’est le modélisme (pour ceux qui ne savent hein, c’est évident).

Je vais également revenir sur mon expérience et les évènements de ces dernières semaines.

C'est parti pour l'article sur le modélisme
Moi aussi !

C’est parti alors !

Le modélisme, qu’est-ce que c’est ?

Pour faire simple, le modélisme est la traduction technique d’un dessin.

Voilà, fin de l’article. Allez, à plus !

Non je plaisante.

En fait, le (ou la) modéliste fait le lien entre le (ou la) styliste d’une marque (en l’occurrence ici, c’est moi) et l’atelier de confection.

Il (ou elle) va traduire sous forme d’un dessin technique normalisé, les souhaits exprimés par le (ou la) styliste.

C’est ce qu’on appelle le patronnage (qui est en fait une évolution industrielle du patron de couture).

Le patronnage contient plusieurs informations importantes comme les différents éléments de la pièce à découper, les mesures de ces découpes ou encore la façon dont ces éléments doivent être cousus entre eux.

Exemple d'un patronnage - modélisme
Voilà à quoi ressemble un patronnage, poétique non ?

Et c’est évidemment un travail complexe qui ne peut pas être mis en oeuvre par un amateur (comme moi).

Mon expérience personnelle

Jusqu’à maintenant, j’ai rencontré 2 modélistes.

La première est à l’origine des évolutions entre le prototype v2, que je ne vous ai pas montré parce qu’il ne changeait pas tellement de la v1, et le prototype v3.

Elle a retravaillé la pièce et a créé un dessin technique (mais pas un patronnage) que j’ai renvoyé à l’atelier.

Elle m’a également proposé de produire un patronnage, chose que j’ai refusé par manque de budget.

Spoiler alert : c’était une grosse erreur.

Grosse erreur - pas de patronnage
Pas si horrible mais un peu quand même…

L’atelier possède son bureau d’études

Pour remettre les choses dans leur contexte, je vais vous expliquer quel a été le rôle de l’atelier dans le modélisme.

Il faut savoir que depuis le début, le patronnage est géré par l’atelier directement.

Mais il y a le bon et le mauvais côté.

Le bon côté c’est que (dans le cas de Chez Molton) c’est une prestation qui n’est pas facturée et comme c’est un aspect technique que je ne maitrise pas, le fait qu’ils s’en occupent m’enlève cette gestion.

Le mauvais côté c’est que je n’ai pas vraiment de pouvoir sur ce qu’ils font. J’ai beau leur donner des directives, mon oeil non avisé rate des choses que n’importe quel modéliste expérimenté verra.

Et comme je suis assez perfectionniste, et même si le 3e prototype me plait, il y a des choses qui n’allaient pas mais je ne pouvais pas vraiment savoir quoi et je ne savais pas comment formuler mes demandes à l’atelier pour les corriger.

La modéliste du VDC

Finalement, le village des créateurs, qui m’accompagne sur la marque m’a mis en relation avec leur modéliste, Estelle.

Et c’est avec elle que j’ai eu un rendez-vous il y a 2 semaines.

En amont du rendez-vous, je lui avais envoyé le patronnage fourni par l’atelier et déjà, elle m’avait remonté des choses qui n’allaient pas.

Finalement le rendez-vous se passe super bien, j’apprends beaucoup de choses et on a réussi en une heure à peine, à remettre les choses à plat.

Estelle va donc travailler sur ce nouveau patronnage avec les modifications que l’on a vu ensemble.

Il fallait en effet que je reprenne le contrôle du patronnage, sans quoi je ne pouvais plus avancer correctement.

Et peut-être que la pièce n’aurait pas été aussi parfaite que je l’aurais espéré.

J’attends donc avec impatience de recevoir ce nouveau patronnage que je vais pouvoir renvoyer à l’atelier.

Hâte de vous montrer le nouveau prototype
Tellement hâte d’avoir ce 4e prototype entre les mains !

Hâte aussi de vous montrer le nouveau prototype !

J’espère que cet article vous aura appris des choses aussi bien sur le rôle du modéliste que sur Chez Molton à ce niveau.

La période est compliquée en ce moment, dans toute l’Europe, et j’espère pouvoir vous proposer rapidement du contenu autour du produit.

Des photos, on veut des photos ! Oui moi aussi 🙂

Voilà, je vous laisse profiter de votre weekend !

On se retrouve bientôt pour un nouvel article, d’ici là, portez-vous bien !

Peace !

P.S : et si vous avez envie d’avoir des infos exclusives par la newsletter ou donner votre avis sur cet article, ça se passe juste en-dessous 👇

S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Back To Top